Faut-il se méfier des petits prix ?

Tout d’abord, il faut considérer la qualité de gomme. Les mélanges (différentes gommes, silice, noir de carbone) n’ont pas tous les mêmes performances (freinage, adhérence, longévité, confort…) ni le même prix. Ce qui peut être intéressant à l’achat peut s’avérer coûteux en termes d’usure ou de longévité.

Ensuite, la structure (superposition de différentes couches) du pneu peut être très différente d’un produit à l’autre, en fonction de l’usage auquel le fabricant le destine (autoroutier intensif, citadin, hiver…).

Enfin, la conception et le dessin des sculptures représentent un travail important et coûteux.

Pour faire des économies, certains fabricants produisent des pneumatiques en prenant pour base des sculptures dessinées il y a quelques années.

Les pneumatiques sont classés en 4 catégories :

  • Les "super-premium" : le top en matière de performances (adhérence, freinage, confort…)
  • Les "premium" : des pneus “haute technologie”
  • Les "rapport qualité - prix" qui offrent de bons compromis entre coût et technicité
  • Les "premier prix" : il ne faut pas leur demander la même chose qu’aux premium et super-premium ! Ils sont fiables si l’on s’en tient à l’utilisation pour laquelle ils ont été conçus

Comment faire le bon choix ?

Pour chaque niveau de prix, Eurotyre sélectionne les produits offrant les meilleures garanties. Simplement, il est essentiel d’assortir votre choix de pneus à la nature de vos trajets.

En tourisme, par exemple, des pneus à 35,50 euros vous donneront toute satisfaction en termes de tenue de route et de freinage. Peut-être, cependant, seront-ils plus bruyants ou feront-ils moins de kilomètres que d’autres. Réservez-les plutôt à des petites voitures de ville qui roulent peu, ils dureront plusieurs années.

Sur des trajets effectués à vitesse « urbaine », vous ne percevrez pas le bruit de roulage qu’ils pourraient engendrer sur route à circulation rapide et vous bénéficierez d’une économie qui peut représenter 120 euros sur un équipement complet.

En revanche, si vous utilisez une routière puissante sur des trajets très roulants, n’hésitez pas à investir dans les produits les plus performants.

Partager cet article :