Le point sur l’antipatinage et la tenue de route

De nos jours, la construction de véhicules modernes implique plus que jamais la notion de sécurité. L’évolution des technologies permet une approche de pointe quant à la question de fiabilité et sûreté.

L’antipatinage

Il est défini comme un système électronique de contrôle de la motricité. Également appelé ASR/TCS, il permet d’éviter la perte d’adhérence au sol lorsque la voiture démarre ou accélère brusquement ou lorsque le sol est humide, gras ou recouvert de gravillons. En effet, il se peut que les roues, dites roues motrices, tournent plus vite que les autres roues. C’est à cause de ce déséquilibre que le véhicule patine et perd en adhérence. L’antipatinage agit ainsi sur les freins et les systèmes d’accélération.

Depuis 2012, il est obligatoire pour toutes les voitures neuves vendues en France.

Comment fonctionne l’antipatinage ?

Grâce à un système de capteurs positionnés sur les roues, la vitesse de rotation des roues motrices est analysée. Ces informations sont ensuite envoyées à un calculateur électronique. En fonction du calcul de la vitesse, les dérapages sont anticipés

Des systèmes de plus en plus nombreux pour la tenue de route

La tenue de route est l’un des éléments qui engage le plus la sécurité. De nombreuses technologies ont vu le jour au cours des dernières années afin de garantir un soutien en cas de dysfonctionnement. Parmi ces avancées nous pouvons citer :

L’Anti-Blocage de Sécurité (ABS) : il permet d’éviter le blocage des roues lors du freinage sur un sol qui a une adhérence faible.

L’Electronic Stability Program (ESP) : qu’on peut traduire par Programme Électronique de Stabilité. Ce dispositif permet de régler et corriger la trajectoire grâce à des capteurs sur les roues et une analyse des mouvements du volant.

Bien que l’ASR, l’ABS, l’ESP soient les aides à la conduite les plus connues et les plus vendeuses, il existe désormais d’autres systèmes comme :

  • L’EBD : Répartit le freinage entre le train avant et le train arrière
  • Le TRC : Contrôle la motricité et rétablit la traction du véhicule
  • L’AVS : Type de suspension qui permettent l’amortissement
  • L’HAC : Assistance au démarrage en côte

À bord, la sécurité est primordiale et les différents constructeurs l’ont bien compris. Pour prévenir des accidents, éviter les sorties de routes et les dérapages, il existe une multitudes systèmes électroniques pour éviter le pire.
Cependant, n’oubliez pas de rester vigilent et d’adapter votre conduite en toutes circonstances !

Plus de 200 centres Eurotyre sont à votre disposition en France pour vous accueillir et vous conseiller au mieux !

Partager cet article :